Stéphane LAMOTTE

Les Mondes d’un Prince
Albert 1er de Monaco et de son temps

Prince savant, prince navigateur, prince humaniste : Albert Ier de Monaco (1848-1922) était tout cela à la fois. Esprit curieux, animé par un idéal de paix et de justice, l’homme a parcouru le monde, dirigé des campagnes scientifiques de plus en plus lointaines, en Méditerranée et dans l’Atlantique, en se consacrant à une science nouvelle, l’océanographie.


Ce bel ouvrage, qui paraît à l’occasion du centenaire de sa disparition, regroupe de nombreuses archives. Correspondances, discours, croquis, cartes, tableaux, photographies et autres documents, parfois inédits, permettent d’apprécier l’étendue de son oeuvre. Grâce notamment aux fonds monégasques et français, mais également à des collections privées, ce livre reconstitue le parcours du prince, la géographie et l’histoire de son époque.


Toute sa vie, le prince Albert Ier portera un regard sensible sur les mers et les mondes qu’il a parcourus, aimés et décrits dans son ouvrage La Carrière d’un navigateur : « je sentais ma vie suspendue entre le passé que remplissaient les luttes, les affections ou les douleurs de la réalité sur la terre ferme, et l’avenir qui s’éclairait sur l’horizon de la mer par l’idéal d’un but élevé ». Son lien étroit avec la nature l’a conduit à chercher à connaître les origines du vivant et à tenter de préserver la biodiversité comme en témoigne son Discours sur l’Océan. Ce dernier, prononcé à la fin de sa vie, résonne avec les défis de notre temps…