Karine SOLER

Diplômée de la faculté de lettres d'Aix-en-Provence, ma maîtrise en  sociologie de l'éducation m'a permis d'acquérir des connaissances inhérentes au développement de l'enfant que j'ai approfondies au cours de mes différents postes éducatifs en passant de l'animation à l'enseignement.
Ayant développé mon goût pour la lecture au cours de mes études universitaires, j'ai toujours souhaité écrire des histoires ludo-éducatives afin d'aider les jeunes lecteurs à aborder plus sereinement certaines situations du quotidien. De surcroît, je désire accompagner les familles dans leurs responsabilités éducatives en partageant mes compétences à l'aide d'outils  en vue de faciliter leurs actions. Néanmoins, c'est mon rôle de maman qui a été le véritable révélateur dans la mise en page de ma première histoire jeunesse.

La collection "Angie la Chipie"

L'auteure : Karine SOLER

Autodidacte mais également formée à la démarche expérimentale, je m'intéresse à des problématiques variées auxquelles je tente de répondre de manière pertinente et bienfaisante. Mon intérêt en faveur d'une autre catégorie littéraire, celle documentaire, m'a incitée à rédiger un autre genre d'ouvrage tel que des essais sociologiques relatifs à la condition féminine, le handicap...

Femme réveille-toi Ta lutte continue
Histoire d'Elles

Dans le même principe, je coanime une émission radio « À la croisée des voix » dédiée à l'entraide à travers des témoignages de victimes d'accidents de la vie et de professionnels pluridisciplinaires dans une dynamique d'échanger et ainsi d'apporter aux personnes de la sérénité et du bien-être.
Plus récemment, une nouvelle expérience de rédaction d'articles touristiques  permet à ma plume bienveillante d'emmener un public différent vers des lieux insolites.

« Autant de voies possibles pour transmettre un esprit littéraire essentiel à l'éveil progressif de chacun vers une réussite du pas collectif. »     

Au cours de l'année 2022, une rencontre, celle du Salon international du livre de Monaco m'a beaucoup inspirée dans l'écriture d'une nouvelle histoire. Ayant beaucoup apprécié le duo que forment deux êtres issus de deux mondes différents, j'ai voulu partager leur relation privilégiée à travers une aventure énigmatique au sein d'un lieu des plus prestigieux, le Rocher de Monaco.  Dans cet album jeunesse, ma motivation consistera à faire découvrir la magie des liens tissés depuis quelques mois entre un petit chat de gouttière et une Femme remarquable qui conduiront le jeune félin à une quête bien divertissante.

« SHERLOCK SOCRATE LE VADROUILLEUR DE MONACO »
Sherlock Socrate, un adorable chaton, se réveille paisiblement dans sa nouvelle maison mais sa maman adoptive n'est pas présente. Inquiet, il décide alors de partir à sa recherche. Ainsi, il va suivre une piste d'indices qui l'amèneront dans les hauts lieux de la Principauté de Monaco.

Viens découvrir si ce petit coquin devenu enquêteur arrivera à résoudre la disparition mystérieuse de sa tendre maman humaine...


Laurence BELHOMME

Les carnets du temps - Tome 1
« Ils n’avaient qu’une vague idée de ce qui s’était passé, mais tout ce qui les entourait semblait démesuré. Leurs
particules avaient été rapetissées et ils eKectuaient un saut quantique qu’aucun être humain n’avait jamais expérimenté.
Astérius serrait la lampe de poche et le carnet qu’il avait emportés, quant à Éliette, Granny, Schrödinger et Electra, ils se
demandaient ce qui leur arrivait. »
Le premier des carnets du temps vous conduira de Stonehenge jusqu’aux pyramides…

Les carnets du temps - Tome 2
« Les arbres sont le peuple debout, disait le druide. Et comme pour acquiescer,
les arbres secouaient leur chevelure. Les vieux tremblaient dans leur écorce grise,
les jeunes sentaient la sève bouillonner dans leurs membres et tous respiraient le
ciel avec leur tête sombre. »

Pour ce deuxième carnet du temps, Astérius, Éliette, Schrödinger, Granny et
Electra vont parcourir la Grèce Antique, rencontrer la pythie, des druides et des
Celtes pour finir leur voyage à Rome au début de notre ère.


Pierre MARCH

La petite fille qui regardait le Bosphore
Cette histoire dramatique est avant tout une histoire d'amour.
Histoire vécue, très spéciale, prenant naissance dans le monde Sadomasochiste sous le patronage de Maîtresse Françoise, La Reine ainsi que l'auteur la nomme.
Hugo et Marine vont se découvrir, jouer, participer à des soirées "sulfureuses" pour finir par s'aimer.
Elle, jeune femme hyperactive, brillante étudiante transfuge de la communauté juive d'Istanbul, généticienne de haut
niveau et...mariée et mère de deux garçons.
Lui, cadre supérieur, universitaire, marié aussi et dominateur.
Ils vivront neuf mois d'une passion dévorante, mélangeant le plaisir, la tendresse, les voyages et les jeux sadomasochistes. Elle ne peut s'abandonner que dans la souffrance, il la veut épanouie, apaisée par le fouet qu'elle aime infiniment et offerte à ses pulsions.

Ils vont s'aimer à la folie, se déchirer parfois, se retrouver comme sur cette aire de Barcelone sur l'autoroute de l'Esterel où ils échangent une promesse et dans cet hôtel de Nice où elle s'abandonnera totalement à son désir. Elle lui demandera un enfant, tentera de s'extraire de la gangue étouffante de son mariage et finira par renoncer et en mourra, harassée par un divorce qu'elle devine impossible. Il la pleurera et mettra vingt longues années à finir d'édifier ce mausolée de papier pour célébrer infiniment cette femme qui ne l'a jamais quitté.

Pierre March a un long vécu de DRH, dans des entreprises de tailles diverses. Universitaire, juriste et littéraire, il écrit à trente ans un polar destiné au Prix du Quai des orfèvres. Il sera recalé au deuxième tour -quelques scènes un peu trop érotiques- au goût d'une de membres du jury.


Il passe beaucoup de temps à lire, depuis son adolescence et prend la plume pour se libérer? d'une passion dramatique qui le marque durement.
Homme de l'écrit, au soir de sa vie, il accède à la demande de son éditeur et prend la tête du catalogue de la maison d'édition " Le Four Banal" .
Il continue à écrire et son prochain livre " Le téléphone du vent" livrera des souvenirs d'enfance bien particuliers.


Gaël TCHAKALOFF

copyright Eric Matheron-Balay

Pascale CARON

Le Burn Out de Wonder Woman


Daniel BOERI

Daniel BOERI

Daniel Boeri est diplômé d’HEC et licencié en sociologie. Son expérience de consultant, essentiellement auprès de multinationales, lui a permis de rédiger de nombreux ouvrages dans le domaine, mais pas seulement.

Féru d’Art contemporain, il fonde une Galerie en 2009, L'Entrepôt, dans le but de faire émerger de jeunes talents.

Réélu au Conseil National de Monaco en 2018, il préside la Commission de la Culture et du Patrimoine.


Chine, Une Strategie 10/50

Chine, une stratégie 10/50


Dès le début des années 2000, la Chine a décollé. «L’atelier du monde» est devenu un acteur incontournable, au point de présider le G20 en 2016.

Croissance galopante, commerce international, explosion des IDE, dépôt de brevets, investissements en infrastructures…la Chine et ses près de 1,4 milliard d’habitants se transforme.

Le nouvel Eldorado des entreprises occidentales s’appuie sur le passage de l’extérieur vers l’intérieur du territoire et le développement d’Internet, qui révolutionnent les modes de vie. Tout en conservant ses ressorts fondamentaux, et permanents : pragmatisme, nationalisme, et goût du risque.

Daniel Boeri a aussi écrit deux livres sur le développement économique de Monaco et les enjeux que cela entraîne.

 

Monaco, Que Faire?

"Monaco que faire?"

Des Idées pour Monaco

"Des Idées pour Monaco"

 


Anne-Marie MELLET

MELLET Anne -Marie

BD « Les maths ça m’épate » n°1:
Des tables de multiplications  illustrées en petites histoires faciles à réaliser.
Chaque chiffre est représenté par un personnage bien typé. Ceci est complété par toutes les notions qui concernent les nombres en primaire et au collège

 

couv BD1 rouge

BD « Les maths ça m’épate » n°2:
Un réservoir d’idées simples et originales pour retenir les bases clés indispensables du collège.

 

couv BD2 bleue

BD « Les maths ça m’épate » n°3
Cette BD complète la BD n°2.
La géométrie, les statistiques, les probabilités deviennent visibles, donc faciles à assimiler.

 

couv BD3 jaune

‘Auteure : Anna-Marie Mellet
Création de ces BD
.
La 1ère BD qui a été éditée est la n°2 (bleue).  Anne-Marie Mellet a mis plus de 7 années pour la composer. Au collège, elle repère que des enfants ont  une difficulté récurrente ?  Elle crée, tout de suite, une image, un slogan. L’enfant sourit, comprend, retient.  Cette image sera alors testée auprès de nombreux autres enfants.
Efficace ? Alors l’idée est stockée. Il y en a assez pour faire une BD ? Cette BD est éditée. Puis il lui a été demandé de créer une autre BD sur les tables de multiplications et tout ce qui concerne les nombres au primaire (rouge). Enfin la 3ème BD (jaune)est venue compléter parfaitement celle sur le collège.

D’où  lui est venue cette idée ?
Son côté clown créatif depuis toute petite ! Le soir du 1er jour de l’école primaire, elle était effondrée à l’idée de toujours rester sans bouger de sa chaise, écouter et surtout ne pas avoir le droit de faire rire ses voisins . Son père a compté avec ses doigts toutes les années de primaire, collège, lycée et études supérieures. Que de doigts baissés ! Alors: « Tu choisis: si tu veux , tu peux vivre ces années en étant toujours triste, ou tu souris. »  » Alors , à partir de demain je souris ». Mais il faut reconnaître qu’elle a beaucoup fait rire la classe avec ses astuces pour retenir le cours, surtout qu’elle les énonçait, bien sûr, tout haut…Pas toujours du goût du professeur !
L’ idée de reprendre sa licence de maths (…18 ans  après avoir arrêté ses études!), elle a bien étudié comment son cerveau réagissait
Elle a alors développé des techniques de mémorisation qui ont été mises , plus tard, en pratique dans les BD.

 

photo A-Mellet

Quel en est le processus ?
Prenons le cas de la BD1 sur les tables de multiplications:  Le titre est facile à retenir grâce à des rimes. Chaque chiffre est caricaturé: le 2 devient un clown sympa, le 7 un grincheux …( Anne-Marie Mellet se les représente comme ça depuis sa tendre enfance !). Puis par page, vous avez une histoire très simple ( inutile de savoir lire) qui aboutit au résultat de la multiplication. Le but de ces 3 BD « les maths ça m’épate » est de fournir des images et des astuces, même parfois ridicules, pour contourner les résistances et les refus d’enregistrer tout en provoquant un intérêt tout neuf..en plus avec le sourire! Que l’on trouve ces images ridicules, ce n’est pas gênant puisque les publicités, que l’on retient, seront celles qui nous auront fait rire…ou nous auront agacées !

À qui s’adressent ces BD ?
→ Aux enfants, bien sûr.
→ Aussi à ceux qui ne peuvent pas suivre l’école ( hospitalisé, handicap ?).
→ Aux parents, pour vite se remettre à niveau, et avoir des moments de complicité avec leur enfant.
→ Aux enseignants : elles pourraient être un réservoir d’idées pédagogiques.
→ Même pour des  enfants de classes dites difficiles comme les Secpa .
→ A tous ceux qui ont besoin de revoir rapidement les programmes de maths jusqu’en classe de 3ème … comme les futurs professeurs des écoles…..

Autre intérêt de ces BD ?
Anne-Marie Mellet a enseigné les maths à des cadres supérieurs au CNAM Paris, en master d’organisation.  En 3 jours consécutifs, elle devait leur permettre de se réapproprier des notions indispensables pour leurs études . Et à la fin, certains lui disaient:  » Vous m’avez réconciliez avec moi même ».. C’est dire combien les mauvaises notes en mathématique nous poursuivent jusqu’à l’âge adulte !  Ces BD montrent que les maths peuvent être accessibles pour tous. Cette matière ne doit pas être discriminatoire, équivalente à l’intelligence de la personne ! De plus cela prouve aussi que l’on peut simplifier, donc rendre même accessible,  ce qui paraît compliqué,… sans dévaloriser le sujet.

Une phrase marquante :
Un jour, Anne-Marie Mellet rencontre Jean Pavlevsky, le PDG de la maison d’éditions Economica . Elle lui présente quelques unes de ses astuces.  Il est enthousiaste et lui répond: « Quand vous serez prête, je vous édite.  Ce sera  le Bescherelle des maths ». Cette phrase l’a longtemps impressionnée ! Il a édité les 2 premières BD.
Philippe, son mari  l’a aidé pour finaliser sa 3ème BD sur ordinateur.    Passionné, lui aussi, de pédagogie, il a écrit un livre : »Un peu de bon sens à l’école »
www.camepate.com


Roger AÏM

Roger Aïm, vit près de Nice à Tourrette-Levens. Ingénieur et auteur, il a fait toute sa carrière dans l’industrie aéronautique et spatiale. Passionné de littérature et fervent admirateur de l’œuvre de Julien Gracq, il consacre désormais son temps à l’écriture.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages universitaires, d’un essai historique, Filippo Brunelleschi, Le Dôme de Florence, paradigme du projet (Editions Hermann, 2010), d’un roman, Un jour entre les autres  (Portaparole, 2011), d’une biographie, Julien Gracq, 3 rue du Grenier à Sel (Portaparole, 2012) traduite en italien, Julien Gracq, L’ultimo dei classici (Portaparole, 2014), d’un recueil de poèmes en prose, Cent petits écrits (Portaparole, 2014), d’une biographie, Aloysius Bertrand – Epopée de son grand œuvre : Gaspard de la nuit (Du Lérot, éditeur, 2014), d’un recueil de poèmes en prose, L’heure cachée (Portaparole, 2016), d’un récit, Julien Gracq – Jour d’octobre (Christian Pirot, 2016)

Pierre REVERDY : Ecrire pour survivre
Reverdy qui ne trouve pas sa propre histoire intéressante, qui écrit à propos de sa vie que tout le monde pourrait en dire autant, que dans sa vie il n'y a pas eu ni d'évènements, ni de dates, finalement rien, et qu'il implore même le ciel pour qu'il demeure un poète inconnu...Aussi, ne m'en aurait-il pas fallu plus pour éveiller une curiosité qui se transformera vite en une passion pour l'homme, le poète et son œuvre. De Narbonne à Solesmes en passant par Montmartre et le bateau lavoir, Reverdy a rejoint les chemins de la poésie par la peinture en observant, écoutant, questionnant Picasso, Braque, Utrillo, Modigliani...Dadaïste avant le mouvement Dada, Surréaliste avant Breton, sa trajectoire poétique sera particulière, toute ancrée dans un immense besoin de solitude qu'il trouvera à Solesmes.

Chez Pierre Reverdy, pas de séduction, pas de grand sentiments, mais un art neuf de la poésie, hors du temps, avec des mots universels, des mots de tous les jours, qui par leur association provoque une image poétique, une étincelle Etincelle qui aura une si grande influence sur André Breton et a théorisation du mouvement surréaliste. Pour Pierre Reverdy "il ne s'agit pas de faire un image, il faut quelle arrive sur ses propres ailes".

Roger Aim

Écrits de l’instant - Roger Aïm


«On appelle poésies fugitives des pièces brèves de circonstance, dont le fond est peu de chose ou (presque) rien. Une figure lie pourtant ce petit bouquet d’éphémères : celle des voyageurs immobiles, des affamés de vérités révélées, des évadés pour voir ceux-là dont le “besoin de consolation est impossible à rassasier“. Je suis de leur côté.»

Serge Velay, Les fugitifs

Roger Aim

Roger Aïm a écrit aussi :
En dehors des jours

Roger Aim

Julian Gracq, jour d’octobre
Ce matin, sur ce fond de ciel gris et bas d’octobre, la maison de Julien Gracq paraît encore plus austère. Altière dans la montée de la rue du Grenier à Sel, elle regarde le nord et la Loire fermée sur son silence.

Sur un mode poétique Roger Aïm retrace une journée d’octobre passée à Saint-Florent-le-Vieil sur les traces de Julien Gracq. Il évoque sa rencontre avec l’œuvre du dernier des classiques qui surgit dans sa vie comme un événement puis, en neuf fragments tous reliés entre eux par un même fil, la promenade de Julien Gracq sur les bords de Loire, il nous livre les étapes les plus marquantes de la vie de l’ermite de Saint-Florent-le-Vieil.