BOURGEOIS-HAREL Sylvie

Sylvie BOURGEOIS HAREL

En attendant que les beaux jours reviennent

Ce roman est réellement surprenant. C’est un livre d’une grande sensibilité où les moments noirs sont adoucis par une pudeur incessante. David Foenkinos
Des rendez-vous manqués à la folie dévastatrice, de l’amour fusionnel au crime obsessionnel, c’est l’histoire d’une femme qui a tant de lumière en elle que les autres en ont pris ombrage. Un livre magnifique, violent et tendre servi par une plume poignante. Valeurs actuelles

Sylvie Bourgeois Harel est une romancière française, née à Monaco, qui écrit depuis 2003, date de la publication de son premier roman, Lettres à un Monsieur. Elle est mariée au réalisateur Philippe Harel (Extension du Domaine de la Lutte d’après Michel Houellebecq, Les Randonneurs, La Femme défendue, Le vélo de Guislain Lambert… ) avec lequel elle a co-écrit, entre autres, Les randonneurs à Saint-Tropez et Mémoires de mai, documentaire sur Mai 1968 pour Canal+.

En juillet 2017, Sylvie créée une chaîne YouTube Marcelline l’aubergine pour parler d’écologie et de nature, au travers de son personnage Marcelline, une aubergine modifiée qui, ne pouvant pas se reproduire, décide de lutter pour la préservation des semences anciennes et reproductibles, en montant son association Avec Sylvie on sème pour la vie.

Brèves enfances (recueil de 34 nouvelles)
L’enfance s’y trouve aux premières loges, mais une enfance plus ou moins cassée, loin des clichés et des bons sentiments. Quelle force, quelle justesse de vue, et quelle rage douce dans chacune de ces récits. Une révélation. Le Parisien

Alain Guillo lit Henri / Sylvie Bourgeois / Brèves enfances
https://youtu.be/SkhLvg_MhQs
Marcelline lit La dame bleue, une nouvelle de Sylvie Bourgeois / Brèves enfances / éditions au Diable Vauvert :
https://youtu.be/LReJBsfPmXm

Et aussi des comédies, des Feel Good book !
Sylvie Bourgeois a démarré chez Flammarion une collection de Sophie, une femme de 40 ans qui, suite à une rupture amoureuse, décide de changer afin de donner du sens à sa vie. Sylvie décrit les coulisses du Festival de Cannes, des Germanopratins, de Megève (titre épuisé) et de la folie de Saint-Tropez l’été.
Entre Rastignac et Madame Bovary, il y a Sophie.

Sophie à Cannes

Sophie à Saint-Tropez

Sophie au Flore

Les « Sophie » sous un air de ne pas y toucher sont des livres très sociologiques. Très anglo-saxons. Les choses sont dites sur le ton de la légèreté. C’est un portrait de notre époque. L’écriture est rapide, synthétique et psychologiquement impeccable, percutante. Technikart

J’aime ton mari
Derrière un titre provoc, Sylvie Bourgeois invente une héroïne fraîch
e et piquante. Voici
Un livre de filles très sympathique qui regorge de conseils malicieux pour faire craquer les hommes. Biba


WERBER Bernard

Bernard WERBER

Sa majesté des Chats

Dans un futur proche, la civilisation s’est effondrée et les rats envahissent progressivement Paris. Seule à résister, une communauté formée de quelques centaines de chats et d’humains dirigée par une chatte nommée Bastet. Se lançant dans une aventure magistrale, perchée sur l’épaule de sa maîtresse Nathalie, elle pense qu’il faut à tout prix chercher des alliés. Mais la rencontre avec les autres espèces animales, uniquement habituées à vivre avec les hommes, sera semée d’embûches.

La petite chatte parviendra-t-elle à créer une alliance inter-espèces suffisamment puissante pour résister à l’invasion des rats ? Pour elle, la conclusion à cette situation est évidente : maintenant que l’humanité s’est retirée, les chats se doivent de prendre la relève.
Convoquant toute une galerie d’animaux – chats, rats, chiens, cochons, taureaux, faucons, et même un cacatoès fort bavard –, Bernard Werber poursuit dans une grande épopée, sa satire tendre, ironique et pleine d’humour de notre sociét
é.

werber des chats

L'Auteur : Bernard Werber

Depuis la parution des Fourmis, Bernard Werber est un des romanciers les plus lus en France, traduit dans le monde entier, notamment en Russie et en Corée du Sud, où il est un véritable auteur-culte, vendu à plusieurs millions d’exemplaires.


MELLET Anne-Marie

MELLET Anne -Marie

BD "Les maths ça m'épate" n°1:

Des tables de multiplications illustrées en petites histoires faciles à réaliser.
Chaque chiffre est représenté par un personnage bien typé. Ceci est complété par toutes les notions qui concernent les nombres en primaire et au collège

BD "Les maths ça m'épate" n°2:

Un réservoir d'idées simples et originales pour retenir les bases clés indispensables du collège.

BD "Les maths ça m'épate" n°3

Cette BD complète la BD n°2.
La géométrie, les statistiques, les probabilités deviennent visibles, donc faciles à assimiler

L'Auteure : Anne-Marie MELLET

Création de ces BD.
La 1ère BD qui a été éditée est la n°2 (bleue).  Anne-Marie Mellet a mis plus de 7 années pour la composer. Au collège, elle repère que des enfants ont  une difficulté récurrente ?  Elle crée, tout de suite, une image, un slogan. L’enfant sourit, comprend, retient.  Cette image sera alors testée auprès de nombreux autres enfants.
Efficace ? Alors l’idée est stockée. Il y en a assez pour faire une BD ? Cette BD est éditée. Puis il lui a été demandé de créer une autre BD sur les tables de multiplications et tout ce qui concerne les nombres au primaire (rouge). Enfin la 3ème BD (jaune)est venue compléter parfaitement celle sur le collège.

D’où  lui est venue cette idée ?
Son côté clown créatif depuis toute petite ! Le soir du 1er jour de l’école primaire, elle était effondrée à l’idée de toujours rester sans bouger de sa chaise, écouter et surtout ne pas avoir le droit de faire rire ses voisins . Son père a compté avec ses doigts toutes les années de primaire, collège, lycée et études supérieures. Que de doigts baissés ! Alors: « Tu choisis: si tu veux , tu peux vivre ces années en étant toujours triste, ou tu souris. »  » Alors , à partir de demain je souris ». Mais il faut reconnaître qu’elle a beaucoup fait rire la classe avec ses astuces pour retenir le cours, surtout qu’elle les énonçait, bien sûr, tout haut…Pas toujours du goût du professeur !
L’ idée de reprendre sa licence de maths (…18 ans  après avoir arrêté ses études!), elle a bien étudié comment son cerveau réagissait
Elle a alors développé des techniques de mémorisation qui ont été mises , plus tard, en pratique dans les BD.

À qui s’adressent ces BD ?
→ Aux enfants, bien sûr.
→ Aussi à ceux qui ne peuvent pas suivre l'école ( hospitalisé, handicap ?).
→ Aux parents, pour vite se remettre à niveau, et avoir des moments de complicité avec leur enfant.
→ Aux enseignants : elles pourraient être un réservoir d'idées pédagogiques.
→ Même pour des  enfants de classes dites difficiles comme les Secpa .
→ A tous ceux qui ont besoin de revoir rapidement les programmes de maths jusqu'en classe de 3ème ... comme les futurs professeurs des écoles.....

Quel en est le processus ?
Prenons le cas de la BD1 sur les tables de multiplications:  Le titre est facile à retenir grâce à des rimes. Chaque chiffre est caricaturé: le 2 devient un clown sympa, le 7 un grincheux …( Anne-Marie Mellet se les représente comme ça depuis sa tendre enfance !). Puis par page, vous avez une histoire très simple ( inutile de savoir lire) qui aboutit au résultat de la multiplication. Le but de ces 3 BD « les maths ça m’épate » est de fournir des images et des astuces, même parfois ridicules, pour contourner les résistances et les refus d’enregistrer tout en provoquant un intérêt tout neuf..en plus avec le sourire! Que l’on trouve ces images ridicules, ce n’est pas gênant puisque les publicités, que l’on retient, seront celles qui nous auront fait rire…ou nous auront agacées !

Autre intérêt de ces BD ?
Anne-Marie Mellet a enseigné les maths à des cadres supérieurs au CNAM Paris, en master d’organisation.  En 3 jours consécutifs, elle devait leur permettre de se réapproprier des notions indispensables pour leurs études . Et à la fin, certains lui disaient:  » Vous m’avez réconciliez avec moi même ».. C’est dire combien les mauvaises notes en mathématique nous poursuivent jusqu’à l’âge adulte !  Ces BD montrent que les maths peuvent être accessibles pour tous. Cette matière ne doit pas être discriminatoire, équivalente à l’intelligence de la personne ! De plus cela prouve aussi que l’on peut simplifier, donc rendre même accessible,  ce qui paraît compliqué,… sans dévaloriser le sujet.

Une phrase marquante :
Un jour, Anne-Marie Mellet rencontre Jean Pavlevsky, le PDG de la maison d’éditions Economica . Elle lui présente quelques unes de ses astuces.  Il est enthousiaste et lui répond: « Quand vous serez prête, je vous édite.  Ce sera  le Bescherelle des maths ». Cette phrase l’a longtemps impressionnée ! Il a édité les 2 premières BD.
Philippe, son mari  l’a aidé pour finaliser sa 3ème BD sur ordinateur.    Passionné, lui aussi, de pédagogie, il a écrit un livre : »Un peu de bon sens à l’école »
www.camepate.com


PIERVIC Pierre

L'Auteur : Pierre PIERVIC

Auteur contemporain né à Nice, Pierre-Louis de la Cerisaye est diplômé  dans  un  secteur  paramédical où  il exerçait un métier de recherche  appliquée  en  biologie  médicale,  plus  précisément  en biologie moléculaire.

Il a vécu une partie de  son  enfance  et  adolescence  dans  le  Haut Pays Niçois, historiquement  lié au territoire comtal de Nice et se  situant  au  niveau  de la  périphérie  sud  du  Mercantour,  entre  le col de  Braus (l’ancienne route du Sel) et  le col  de Brouis  via  le col  Saint Jean  (ou du Barbonnet)  par  la  Route  Stratégique  juste après  le col  de  Castillon (à  mentionner  aussi :  les cols de Turini, du Vescavo et deTende). Son parcours est atypique car il aurait plutôt dû être prédestiné à  suivre  une  carrière  dans  les  eaux  et  forêts  en  privilégiant  la profession d’Agent  de  l’O.N.F. (par exemple en  géomatique)  dans le Massif du Mercantour sur la Côte d’Azur.

Enfant de  la Riviera,  les fables qu’il  a  écrites,  traduisent des situations  insolites en superposant une  ou plusieurs  images  qui lui  reviennent  en mémoire à la faveur d’événements  déclencheurs avec une mise en scène théâtrale et un sens pratique de l’à propos, un humour certain, un  esthétisme  hellénique   bien  accompagnés  par  une   imagination  toute méditerranéenne  pleine de fragrances qui fleurent bon le terroir azuréen ainsi que la facétie méridionale.


NASARRE Lucien

Lucien NASARRE

Le moussaillon de la Chesapeake

« Sur les pas de l’amiral de Grasse » au travers de l’histoire imaginaire de deux enfant du pays, un roman ayant pour cadre la guerre d’indépendance de l’Amérique contre l’Angleterre et la participation de la France, avec notamment La Fayette, Rochambeau et surtout, injustement oublié, le comte de Grasse, né à Bar-sur-Loup et véritable héros de cette expédition. Le dernier de mes romans publié fin 2017.

Louis Partouneaux
"Un général d'empire à Menton"

Sous forme de roman, la vie d’un général né près de Troyes mais ayant vécu l’essentiel de sa vie à Menton. Une rue de la ville porte son nom. Il s’y est marié, y a eu ses enfants, a été député de la région. Et il y est enterré.

Le Justicier Niçois

L’affrontement d’un personnage imaginaire, Benoît le forgeron et un routier réel celui-là, Arnaud de Cervoles qui a ravagé l’arrière-pays niçois pendant deux ans à l’époque du règne de la célèbre reine Jeanne.

L'esclave aimée de Bartoumieù

Une histoire d’amour entre une jeune esclave et le fils d’un riche négociant niçois les premières années de la domination de la maison de Savoie sur Nice et sa région.


MUCCI Nadia

Nadia MUCCI

Le Rêve du papillon

Hannah conduit sur la route des vacances, lorsqu’une force mystérieuse la transporte dans un monde inconnu.
Alix, un être ailé d’une grande beauté, se propose de la guider sur les nombreux chemins de sa planète, dénommée « Speranza ». En sa compagnie, elle traverse plusieurs royaumes. Chacun apporte à la jeune femme son lot de révélations, notamment concernant les différentes forces cachées qui gouvernent ce monde.

 

Pendant le voyage, elle est investie d’une mission sacrée par les hautes instances de la planète, sauver les populations d’un mal pernicieux. Pourtant les conséquences de sa démarche iront bien au-delà …

L'Auteure : Nadia MUCCI

Diplômée en droit, a travaillé vingt ans sur la Principauté de Monaco, mais aussi dans plusieurs autres pays étrangers, avant de dédier son temps à l’écriture. Depuis longtemps, elle s’intéresse aux différentes lois de l’univers et leurs incidences sur la vie de tout un chacun.
A travers ce conte philosophique, l’écrivaine nous invite à un voyage fantastique hors du commun, une parenthèse merveilleuse pour les grands comme pour les petits.


BOERI Daniel

Daniel BOERI

Chine : Une stratégie 10/50

Dès le début des années 2000, la Chine a décollé.
«L’atelier du monde» est devenu un acteur incontournable, au point de présider le G20 en 2016.
Croissance galopante, commerce international, explosion des IDE, dépôt de brevets, investissements en infrastructures…la Chine et ses près de 1,4 milliard d’habitants se transforme.
Le nouvel Eldorado des entreprises occidentales s’appuie sur le passage de l’extérieur vers l’intérieur du territoire et le développement d’Internet, qui révolutionnent les modes de vie. Tout en conservant ses ressorts fondamentaux, et permanents : pragmatisme, nationalisme, et goût du risque.

 

 

 

Le nouvel Eldorado des entreprises occidentales s’appuie sur le passage de l’extérieur vers l’intérieur du territoire et le développement d’Internet, qui révolutionnent les modes de vie. Tout en conservant ses ressorts fondamentaux, et permanents : pragmatisme, nationalisme, et goût du risque.

Féru d’Art contemporain, il fonde une Galerie en 2009, L’Entrepôt, dans le but de faire émerger de jeunes talents. Réélu au Conseil National de Monaco en 2018, il préside la Commission de la Culture et du Patrimoine.

Daniel Boeri a aussi écrit deux livres sur le développement économique de Monaco et les enjeux que cela entraîne.


AIM Roger

AIM Roger

Roger Aïm, vit près de Nice à Tourrette-Levens. Ingénieur et auteur, il a fait toute sa carrière dans l’industrie aéronautique et spatiale. Passionné de littérature et fervent admirateur de l’œuvre de Julien Gracq, il consacre désormais son temps à l’écriture.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages universitaires, d’un essai historique, Filippo Brunelleschi, Le Dôme de Florence, paradigme du projet (Editions Hermann, 2010), d’un roman, Un jour entre les autres  (Portaparole, 2011), d’une biographie, Julien Gracq, 3 rue du Grenier à Sel (Portaparole, 2012) traduite en italien, Julien Gracq, L’ultimo dei classici (Portaparole, 2014), d’un recueil de poèmes en prose, Cent petits écrits (Portaparole, 2014), d’une biographie, Aloysius Bertrand – Epopée de son grand œuvre : Gaspard de la nuit (Du Lérot, éditeur, 2014), d’un recueil de poèmes en prose, L’heure cachée (Portaparole, 2016), d’un récit, Julien Gracq – Jour d’octobre (Christian Pirot, 2016)

Pierre REVERDY : Ecrire pour survivre

Reverdy qui ne trouve pas sa propre histoire intéressante, qui écrit à propos de sa vie que tout le monde pourrait en dire autant, que dans sa vie il n’y a pas eu ni d’évènements, ni de dates, finalement rien, et qu’il implore même le ciel pour qu’il demeure un poète inconnu…Aussi, ne m’en aurait-il pas fallu plus pour éveiller une curiosité qui se transformera vite en une passion pour l’homme, le poète et son œuvre. De Narbonne à Solesmes en passant par Montmartre et le bateau lavoir, Reverdy a rejoint les chemins de la poésie par la peinture en observant, écoutant, questionnant Picasso, Braque, Utrillo, ModiglianiDadaïste avant le mouvement Dada, Surréaliste avant Breton, sa trajectoire poétique sera particulière, toute ancrée dans un immense besoin de solitude qu’il trouvera à Solesmes.

Chez Pierre Reverdy, pas de séduction, pas de grand sentiments, mais un art neuf de la poésie, hors du temps, avec des mots universels, des mots de tous les jours, qui par leur association provoque une image poétique, une étincelle Etincelle qui aura une si grande influence sur André Breton et a théorisation du mouvement surréaliste. Pour Pierre Reverdy « il ne s’agit pas de faire un image, il faut quelle arrive sur ses propres ailes ».

Ecrit de l'instant - En dehors des jours

«On appelle poésies fugitives des pièces brèves de circonstance, dont le fond est peu de chose ou (presque) rien. Une figure lie pourtant ce petit bouquet d’éphémères : celle des voyageurs immobiles, des affamés de vérités révélées, des évadés pour voir ceux-là dont le “besoin de consolation est impossible à rassasier“. Je suis de leur côté.»
Serge Velay, Les fugitifs

Julian Gracq, jour d’octobre

Sur un mode poétique Roger Aïm retrace une journée d’octobre passée à Saint-Florent-le-Vieil sur les traces de Julien Gracq. Il évoque sa rencontre avec l’œuvre du dernier des classiques qui surgit dans sa vie comme un événement puis, en neuf fragments tous reliés entre eux par un même fil, la promenade de Julien Gracq sur les bords de Loire, il nous livre les étapes les plus marquantes de la vie de l’ermite de Saint-Florent-le-Vieil.

Ce matin, sur ce fond de ciel gris et bas d’octobre, la maison de Julien Gracq paraît encore plus austère. Altière dans la montée de la rue du Grenier à Sel, elle regarde le nord et la Loire fermée sur son silence.


JEAN Nathalie

This is a custom heading element.

This is a custom heading element.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

This is a custom heading element.


SCHOEDLER Alexandre

SCHOEDLER Alexandre

DARK Secrets
Le prix du sang

DIAS  BOLIC ! Un légendaire génie du crime engage des professionnels pour un contrat spectaculaire et très risqué avec 135 millions de dollars à la clé.
Mais qui est donc ce «  Dias Bolic  »  que personne n’a jamais vu ??
Un suspect dans une affaire de braquage d’armes à New- York va mettre les agents du FBI sur la piste de cet être obscur et machiavélique possédant une intelligence hors du commun.

Peu à peu il dresse le portrait effrayant de ce fantôme insaisissable, qui laisse sa trace de sang de LOS-ANGELES à NEW-YORK.
Ce redoutable criminel est traqué aussi bien par la police, que les services secrets de plusieurs pays, ainsi que par la mafia russe et les yakuzas qui veulent sa peau et mettre la main sur ses réseaux secrets pour un trafic d’armes high-tech et de technologie top secrète.
Un gigantesque coup de filet se met alors en place en France, sur la Côte d’Azur, entre Nice, Cannes et Monaco.
Une infiltrée lui tend un piège avec l’aide de la PJ et d’Interpol.
Pourtant, l’homme qui arrive n’est pas celui que l’on croit…

Alexandre Schoedler

«  INTENSE, DIABOLIQUE ET BLUFFANT JUSQU’AU BOUT ! UN VÉRITABLE COUP DE MAITRE D’UN NOUVEL AUTEUR A SUIVRE !   »
Le cercle des écrivains-sur Dark-Secrets, le prix du sang d’ALEXANDRE SCHOEDLER