Ernest Di Gregorio

Les maquisards des cimes                                                                                                de Canjuers à Beuil – Valberg

Cet auteur fidèle à notre maison d’édition (notre sixième collaboration) s’est toujours intéressé à cette période de l’histoire, la Résistance qu’il relate dans plusieurs de ses romans. Pour écrire Les maquisards des cimes, il s’est inspiré d’ouvrages et des sources Wikipédia sur la Résistance et le pays de Guillaumes.

C’est un roman « historique » qui ravira les amateurs de cette période de l’histoire. Les photos de couverture sont l’oeuvre de Louis-Paul Fallot, le photographe cagnois bien connu des artistes et de notre maison d’édition.

L’ouvrage                                                                                                                              Dans les années 40, après la « drôle de guerre », la France est occupée par l’Allemagne. François Giraud officier dans l’Armée des Alpes, est démobilisé lorsque celle-ci est dissoute le 25 juin 1940.

Les maquisardsLes départements frontaliers des Savoie aux Alpes-Maritimes, sont placés sous occupation italienne.     A Valberg, François retrouve son ami Marco, comme lui guide au Club Alpin Français. En 1943, la Résistance s’organise partout sur le territoire national. Dans le Sud- Est des maquis importants voient le jour. Sur le plateau de Canjuers dans le département du Var, Marie est infirmière au maquis « Vallier », aux côtés du « Toubib de la Résistance ». Marco et François, commandent celui de Beuil-Valberg. Le 15 août 1944, c’est le débarquement de Provence…

Dans ce roman aux multiples rebondissements, nous retrouvons les personnages chers à l’auteur. Marie, François et Marco, pris dans la tourmente de la seconde guerre mondiale, parviendront-ils à surmonter les horreurs, les vengeances et les trahisons, liées à cette période trouble de notre Histoire ? L’amour triomphera-t-il de la mort ?

Ernest di Gregorio habite Callas dans le Haut-Var. Ce passionné de

di gregoriomontagne est le président de l’ASPTT Rando de Draguignan. Il s’intéresse particulièrement à l’histoire de la Résistance, liée à la seconde guerre mondiale. Ecrivain spécialisé dans le        « roman de montagne », il est présent dans les principaux salons du livre de la région.

Les Rencontres Littéraires Fabian Boisson