Clara Laurent

Danielle Darrieux, une femme moderne.                                                              Dédicace de Catherine Deneuve ; postface de Patrick Bruel

Télérama, Jacques Morice, 26 avril 2017                                                             « Un livre copieux. Il fallait au moins ça pour fêter dignement le centenaire (ce 1  mai) de cette grande muse du cinéma français (…)

Danielle Darieux
Danielle Darieux

Clara Laurent, journaliste et universitaire, retrace en détail sa carrière, presque film  par  film,  dans  Danielle Darrieux, une femme moderne :  l’ouvrage,  précis,  mixe  biographie  et  étude critique. (…) L’auteur a le mérite de réévaluer bon nombre de comédies dites légères (comme Battement de cœur, d’Henri Decoin, son premier mari), où l’actrice défend, non sans loufoquerie, une image de la femme indépendante  avec  du  cran.  Clara  Laurent  souligne  surtout  la  modernité  subtile  de  son  jeu,  son  phrasé
mélodieux, sa grâce. Bref, tout ce qui concourt à son naturel stupéfiant, fruit non pas de son instinct, mais
d’une intelligence aiguisée ».

France Inter, Le Masque et la plume, Jérôme Garcin, 4 juin 2017
« Mon conseil, c’est une bio d’une femme que j’adore, qui est Danielle Darrieux, signée Clara Laurent, chez Hors collection…  Darrieux, qui vient tout juste de fêter ses cent ans, et qui a tourné dès ses 14 ans, qui a joué pour les plus grands cinéastes, de Max Ophuls à Téchiné, de Mankiewicz à Claude Chabrol, et à Ozon
dans Huit femmes où elle était d’une enviable jeunesse…. Danielle Darrieux, une femme moderne. »

Jean-Marc Lalanne, Les Inrockuptibles, 26 avril 2017
« Un nouveau livre retrace de façon très scrupuleuse la carrière hors proportion de l’actrice, probablement la
plus longue et l’une des plus riches de l’histoire du cinéma. Du Bal (1931) (…) à la comédie Pièce montée
(2010), après laquelle elle abandonne le cinéma, l’universitaire Clara Laurent analyse film après film, en
s’appuyant  sur  une  documentation  très  fournie  (articles  d’époque,  citations…),  de  quelle  image  de  la
féminité  l’actrice  est  porteuse.  Une  femme  moderne,  c’est  ainsi  que  l’auteur  envisage  la  comédienne  en
distinguant des avatars successifs de cette modernité : la jeune fille affranchie qui brusque les hommes, puis
la femme middle age à l’émancipation plus réfléchie et cernée de tragique, jusqu’à la mamie criminelle de
Huit femmes (…) »

Paris-Match, « Danielle Darrieux, l’icône du cinéma fête ses 100 ans », Clémentine Rebillat, 1er mai 2017.  « C’est un phénomène unique en son genre. Quelle autre actrice en France et dans le monde peut se targuer d’avoir débuté sa carrière à 14 ans à peine pour la finir à l’âge de 93 ans? », s’interroge Clara Laurent dans son
livre qui vient de sortir « Danielle Darrieux, une femme moderne » (éd Hors-Collection). »

 Nice-Matin week-end, n°52, 28 avril 2017, Amélie Maurette             « A  l’occasion  des  cent  ans  de  Danielle  Darrieux,  le  1   mai,  Clara  Laurent  lui  consacre  une  biographie  fouillée. Un livre qui montre à quel point la vie de la comédienne se mêle à l’histoire du XXe siècle. »

à voir/à lire, 9 juillet 2017 (www.avoir-alire.com)
« L’universitaire et journaliste Clara Laurent a écrit la première véritable biographie de Danielle Darrieux,  dont la carrière et les films sont retracés et analysés avec rigueur. Publiée aux Éditions Hors Collection, cette étude de 443 pages est l’ouvrage le plus complet consacré à  Danielle  Darrieux,  dont  on  a  célébré  le  centenaire  en  mai  2017.  (…)  L’ouvrage  suit  un  découpage  chronologique, chaque chapitre relatant le contexte de la période et les caractéristiques des rôles de la star, tout  en  évoquant  brièvement  des  éléments  de  sa  vie  personnelle  susceptibles  d’éclairer  sa  persona.  En  parcourant  cet  ouvrage  très  bien  structuré,  d’une  écriture  fluide  et  élégante,  loin  du  jargon  de  certains travaux universitaires, le lecteur, qu’il connaisse ou non les films de Darrieux, sera frappé par la richesse de  l’analyse  et  sa  précision  documentaire.  L’auteure  adopte  une  grille  de  lecture  féministe,  montrant  que l’élégance parisienne de l’actrice et de ses personnages, longtemps associée à un certain charme français, n’a
pas empêché « DD », à travers ses rôles, de véhiculer une image de modernisme et d’indépendance. (…)
Voici donc une publication capitale sur l’une des plus prestigieuses interprètes du cinéma français. (…) »

Clara Laurent
Après quelques années passées comme chargée de production dans l’audiovisuel et  chef  de  projet  dans  l’édition  vidéo,  Clara  Laurent  a  enseigné  l’histoire  du  cinéma français classique à l’Université

Clara LaurentParis-Diderot et a été chargée de cours en  cinéma  à  l’Université  Paris-Nanterre.  Elle  a  publié  plusieurs  articles, notamment sur les femmes de pouvoir et les espionnes dans le cinéma. Elle est depuis quelques années professeur de lettres à Monaco. Elle y collabore régulièrement  à  des  magazines  sur  des  sujets  culturels  (cinéma,  littérature, opéra…).  Elle  donne  des  conférences  sur  des  films  (Cinémathèque  de  Nice, Institut  Lumière  de  Lyon,  Cinéma  Mac  Mahon  à  Paris…)   et  anime  des rencontres  avec  des  écrivains.  Elle  participe  aussi  comme  intervenante  à  des  films  documentaires  sur  le  cinéma  (La Vérité sur Bébé Donge, Les Amoureux sont seuls au monde…).
Danielle Darrieux, une femme moderne (ed. Hors collection, avril 2017) est son premier livre.

Les Rencontres Littéraires Fabian Boisson