Marie-France NEGRON

Et pourtant je ne suis que moi                                                                               Dans ce récit, l’auteur dévoile son histoire, sa vision de la vie, de l’amour, de l’amitié, de la religion, de la politique.                                      Elle raconte son coin d’Auvergne, ses paysages et les personnalités qui y ont vécu…

Négron Et pourtant je ne suis que moi

Une analyse sincère et personnelle : « Je vous parle d’un temps que j’ai vécu. Hier est déjà loin… avec mon cœur, j’ai fait le chemin jusqu’à aujourd’hui… Et pourtant je ne suis que moi ».

Maman, tu descends d’une autre planète…                                                          Ce roman est inspiré d’une saga familiale sur six générations, avec leurs joies et leurs peines. Il se déroule en Auvergne des années 1840 à aujourd’hui.                                                                                                          Si l’histoire retrace les coutumes et les événements marquant de cette époque, au-delà, c’est la vie de tout un chacun qui défile.

Négron Maman tu descends d'une autre planète

La soif de vivre et la force de l’amour qui se transmettent de génération en génération dissipent toujours un horizon d’espoir derrière les tourments.                                                                                                      Et si le secret du bonheur était dans les liens enchevêtrés qui unissent une famille ?

C’est l’histoire d’une petite fille…                                                                               Ce livre retrace, en mots et en photos, l’histoire d’une petite fille qui est allée au bout de son rêve : écrire des livres.

Négron C'est l'histoire d'une petite fille

Sans prétention, mais avec une bonne humeur communicative, une fraîcheur pleine de charme, Nanou met en scène des pages de sa vie et nous entraîne dans son monde.                                                                        Un livre souriant qui se lit comme on mange un bonbon…

René                                                                                                                                  C’était mon amour depuis plus de cinquante ans. Le temps s’est arrêté à ce jour du 30 décembre 2016.                                                          « J’ai peur du vide, mais pas de l’absence car tu vis en moi. Jamais, jamais tu ne m’abandonneras ».

Négron René

J’ai écrit ces pages à la pointe du cœur, un hommage à René, un homme hors du connu, qui a laissé un grand vide, mais de merveilleux souvenirs à tout ceux qui l’ont connu et aimé.