Laurence Dionigi

Couverture BAIE DES COULEURS Laurence Dionigi
Couverture BAIE DES COULEURS Laurence Dionigi
DIONIGI Laurence_2
DIONIGI Laurence_2

 

 

 

 

 

 

 

 

1- Résumé du roman historique « La légende de la Baie des couleurs », Ed. BDA, 2014

Qui est donc cette femme qui pose sur cette photo aux côtés de son mari ? Pourquoi l’officier nazi ne l’a-t-il pas transférée dans les macabres sous-sols de l’Hôtel de l’Hermitage ? Notre héroïne, employée à la Préfecture de Nice, se retrouvera, malgré elle, entraînée dans une histoire rocambolesque qui la conduira dans le milieu artistique sous la 2ème guerre mondiale où elle mènera une enquête sur l’énigmatique tableau « la Baie des couleurs » tout en s’employant à découvrir la vérité sur son mari, engagé dans la résistance.

Ce roman aborde la vie artistique de nombreux peintres tels que Pierre Bonnard, Henri Matisse et le caricaturiste Jean Moulin qui se sont côtoyés pendant cette période ainsi que le poète André Verdet. Fruit d’un long travail de recherches, d’interviews et de rencontres, Laurence Dionigi est parvenue à faire revivre dans ce roman l’atmosphère de la ville de Nice dans les années 40.

Couverture Feminin en art majeur de Laurence Dionigi
Couverture Feminin en art majeur de Laurence Dionigi

2- Résumé de l’essai: Féminin en art majeur – Hommage aux femmes « artiste peintre », Ed.Ovadia, 2016

Cet ouvrage aborde sans détour la question de la place des femmes dans l’Art: pourquoi et comment ont-elles été effacées de la mémoire collective artistique depuis des siècles et ce, même encore de nos jours ?

Dans une première partie, l’histoire de l’éducation des jeunes filles liée à l’acquisition de leurs droits civiques est retracée avec justesse et constat. Dans un 2ème chapitre, une biographie concise de ces principales ‘ »oubliées du pinceau » est proposée de l’Antiquité à nos jours. Le ton de cette réflexion ne se veut pas féministe mais simplement factuel car l’objectif principal de FÉMININ EN ART MAJEUR est de faire connaître au grand public l’existence de ces nombreuses femmes artistes et plus particulièrement les peintres ainsi que d’inciter chacun à repenser l’histoire, et pas seulement celle de l’Art.