Isabelle LUMINET

Les démons de la Baie des Anges                                                                                Polars niçois l’aventure continue !                                                                       Nous retrouvons dans ce treizième polar niçois notre duo féminin, Luminet / Sackur qui avait signé en septembre 2015  « Mort-flash à Nice Ouest ».                                                                                                                             La photo de couverture est l’oeuvre de Christian Nicot (le président du collectif Photon).

L’ouvrage                                                                                                                                 « Ce pauvre caïman n’avait pas demandé à quitter sa Guyane natale pour finir étouffé par une femme nue dans un parc de loisir à l’ouest

demons baie des angesde Nice ». Quel est le secret de ce cadavre retrouvé au parc Phoenix ? Qu’arrive-t-il au beau lieutenant Vasco pour qu’il néglige autant son travail ? Maria, la femme de ménage extralucide, est-elle en passe de tomber dans les bras d’une secte ? Voilà les questions qui vont occuper l’esprit du commandant Fontan du SRPJ d’Auvare tout au long de cette enquête trépidante. Pour y répondre, il devra arpenter la ville de Nice, de l’Arénas au Port-Lympia, de Saint-Roch à la Libération, de Raimbaldi à la Madeleine, pousser jusqu’à Villefranche-sur-Mer, remonter la vallée de la Roya jusqu’en Italie, plongeant au cœur des sources piémontaises de l’identité niçoise. À travers un récit construit comme un puzzle, le lecteur aura toujours une longueur d’avance sur l’enquêteur. Parviendra-t-il à trouver la vérité avant lui ? Isabelle Luminet et Catherine Sackur nous entraînent dans un nouveau récit fascinant et baroque, qui mêle passé et présent, mythologie fantastique et questions d’une brûlante actualit

 Isabelle Luminet est née dans une famille niçoise d’origine italienne.

luminetAgrégée de lettres, elle termine sa carrière de professeur au lycée Thierry-Maulnier, puis se lance dans l’écriture de romans policiers.

Originaire de la région parisienne, Catherine Sackur passe l’agrégation de mathématiques. Après une carrière d’enseignante et des recherches sur la transmission des connaissances aux enfants, elle se tourne vers l’écriture policière.

Les Rencontres Littéraires Fabian Boisson