Hugues POUJADE

Le cimetière des ravageurs

L’émotion ressentie en visitant l’insolite cimetière pour chiens d’Asnières ne peut laisser indifférent. Pas seulement parce qu’on y a enterré Rintintin.

2017 Couv Les Ravageurs 1

En tous cas, il a inspiré ce roman à l’auteur. Il est question ici de caractères et de sentiments, de noblesse animale, de tranches de vie, de rapports entre la bête et son maître, avec ce même parfum d’aventure auquel l’auteur reste fidèle et qui permet à l’esprit du lecteur de vagabonder, mêlant témoignages, vérités et poésie.

Popol par exemple, le chien de la légion, reste un personnage                emblématique de ce romain. L’auteur s’inspire de rencontres, de  récits authentiques de légionnaires au passé douloureux, qui insufflent à la mascotte du régiment une rage de vaincre et un amour pour sa maîtresse qui en dit long sur ce que sont capables d’endurer pour nous nos amis chiens.

Les chiens des Ravageurs s’échappent vers de formidables voyages et racontent un vécu qui dépasse largement le strict cadre de leur cimetière. Là où pousse le poivre, comme disait l’Allemand

 

L’auteur : Hughes Poujade

Né à Rennes sur les quais de la Vilaine, avant que le canal ne soir recouvert de parkings, Hugues Poujade, après des études de droit à

poujade

Nantes a été pigiste pour des journaux parisiens, s’est intéressé à la littérature française des années vingt et aux écrivains voyageurs.                   A Paris, il termine des études de sciences politiques, rencontre des responbles du PCF, le syndicaliste Pierre Poujade, fait la connaissance de Jean-Edern Hallier alors directeur de collection chez Albin Michel, puis rédige une thèse sur l’idéologie du régime militaire chilien.                                                                                                                Au cours de ses vagabondages, il a enquêté sur de nombreuses dictatures, décrit les ports d’ Assouan, d’Alexandrie, de Saïgon sa Bretagne natale ou l’insolite ferveur des Indiens tzotzils de San Juan Chamula.

La prière  des mécréants

Dans une Egypte présidée désormais par le Maréchal Al-Sissi, Samir  Kadouri, guide touristique originaire d’Assouan, est arrêté par la police à Alexandrie.

mécréants

Ebranlé par cette épreuve, il part à la recherche d’un vieux professeur, croit le retrouver dans les jardins de Montazah, aboutissant plus tard à la célèbre bibliothèque alexandrine.        Tout s’emballe avec l’enlèvement du professeur.  Comme à son habitude, Samir ne lâche rien, passionné et courageux quand il s’agit de défendre les valeurs sur lesquelles il ne transige pas.                                                                                                                       Il retrouve de vieux ennemis, règle ses comptes, met de l’ordre y compris dans sa vie personnelle, pour finalement démasquer ceux qui pour des raisons diverses veulent instaurer le chaos dans son pays.