Le mot de la Présidente

« Le Salon du Livre de Monaco », déjà la 8ème édition, regroupera l’année 2019 plus de 100 auteurs. Il est né de la volonté de développer la littérature et les échanges culturels de tous styles.
Sur le plan humain et artistique, il est enrichissant de réunir des écrivains d’une grande diversité, des auteurs férus d’écriture, pétris d’imagination, de sensibilité et de talent, célèbres, connus ou méconnus qui échangeront avec les visiteurs et les lecteurs dans un moment privilégié.

Créé en 2012 par la Librairie Numérique de Monaco, cet évènement littéraire s’est étoffé du Concours Inter-Lycéens, trente participants chaque année, en partenariat avec la Direction de l’Education Nationale.

Avec la naissance de l’Association « Les Rencontres Littéraires Fabian Boisson » organisateurs depuis quatre années du Salon du Livre de Monaco, nous avons voulu faire rayonner la littérature sous toutes ses facettes, notamment dans l’organisation de conférences qui ont remporté un franc succès en Principauté de Monaco.

Afin que le plaisir de lire et d’écrire perdure dans le temps, rendez-vous le samedi 2 et dimanche 3 mars à la salle d’exposition Quai Antoine 1er pour le 8ème Salon du Livre de Monaco… »

La Présidente

La Présidente Yvette Gazza-Cellario et S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco
La Présidente Yvette Gazza-Cellario et S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco

3 octobre 2018, conférence sur le « Harcèlement »

Dans le cadre de la rentrée littéraire, notre association organise le mercredi 3 octobre 2018, à 18h30,  une conférence sur le thème du « Harcèlement ».

Cet événement se déroulera à la salle C de l’Auditorium Rainier III à Monte-Carlo. Entrée libre et gratuite. Parkings à proximité au tarif de nuit.

Isabelle SEZIONALE nous parlera de la maltraitance au sein de la famille et plus particulièrement de l’inceste.

Raphaëlle et sa maman Isabelle POLINI s’exprimeront sur le harcèlement scolaire.

Le philosophe et historien Georges VIGARELLO insistera plus particulièrement sur la maltraitance infantile.

Les intervenants dédicaceront leurs ouvrages à l’issue de la conférence.

018 020 031 028 030 024 039 047 036 038 045 043 051 052 041 053 035 017 014 012 020 018 011 007

Les Conférenciers.

Isabelle SEZIONALE Basilicato,

docteur en Mathématiques, a fait un parcours remarqué au sein d’un géant de l’informatique mondiale.

Isabelle SezionaleAprès un premier roman, La poupée d’Archimède, écrit d’un jet, tel un cri de douleur face aux violences subies, puis L’égide du papillon, dans lequel son héroïne sort du déni, l’auteure nous offre,  avec Lau et le feu, la découverte de l’amour.

Dernier volet de la Trilogie d’une renaissance.

 

 

Accorde-moi son pardon                                                                                       trois femmes, trois hommes, brillants et séduisants se réunissent

accorde-moi son pardon

régulièrement chez France, nonagénaire à l’esprit malicieux, sous le regard scrutateur de l’employée de maison.

Qu’est-ce qui les motive à accepter les invitations de la vieille dame : l’argent, l’amour ou un terrible secret ?

Dans son quatrième livre, Isabelle Sezionale Basilicato explore, sous la forme d’un roman choral plein de légèreté et de fantaisie, les secrets de famille dissimulés d’une génération à l’autre.

La Poupée d’Archimède                                                                                    Premier volet de la Trilogie d’une renaissance

Dans son premier essai,  La poupée d’Archimède, l’auteure écrit d’un jet, tel un cri de douleur, une histoire d’enfance difficile, faite de violences physiques, psychiques et sexuelles, dans un milieu familial favorisé où les non-dits sont de mise. Elle décide de créer le personnage d’Annabelle pour la suite de ses récits afin de montrer qu’il est possible de se sortir de ces violences faites aux femmes.

(Au Pays Rêvé, 16 euros, 160 p., Mai 2013) EAN : 9782918966241

L’égide du Papillon                                                                                               Second volet de la Trilogie d’une renaissance

Dans son second roman,               L’égide du papillon, Annabelle se débat pour sortir du déni et finit par comprendre que sa souffrance est liée aux violences subies dans l’enfance. Grâce à un travail sur elle-même, Annabelle entame un processus de détachement de son entourage et nous entraîne dans le cheminement de ces êtres dont l’énergie hors du commun leur apporte la force non seulement de refuser la fatalité mais de faire éclater la vérité au grand jour !

 

Raphaëlle & Isabelle PAOLINI

Harcelée à l’école, doubles peines                                                                         Un mois de harcèlement, quatre ans de dépression. Raphaëlle, adolescente choyée, élève d’une des plus élitistes écoles parisiennes, a payé très cher l’agression violente et sans répit de « camarades » de classe, qui pensent pouvoir tout se permettre.

Ce long tunnel, marqué par les tentatives de suicide, la boulimie, les TOC et la déscolarisation, est aussi celui d’Isabelle, sa mère, qui vit l’effondrement de sa fille comme une remise en cause de ses qualifications de parent.

Mais dans cette famille peu conventionnelle, la vitalité et la détermination sont les plus fortes. La lumière viendra de là où on ne l’attendait pas.

Isabelle Paolini
Isabelle Paolini

Tantôt sous la plume de Raphaëlle, tantôt sous celle d’Isabelle, ce livre juste et utile, à l’écriture tendue, témoigne également de l’amour immense qui unit mère et fille. Un amour qu’aucun harceleur n’a pu détruire.

Les photos du Salon du Livre de Monaco 2017

Ci-dessous toutes les photos du Salon du Livre de Monaco 2017           auquel vous avez participé.

En cliquant sur chaque photo vous pouvez les agrandir.

Si certaines photos vous intéressent, n’hésitez-pas à ne nous le faire savoir, nous pourrons vous les envoyer.

« 1 de 2 »

 

Conférence de Pierre Frolla, Musée Océanographique octobre 2016

Octobre 2016

Très belle conférence donnée au Musée Océanographique par Pierre Frolla et organisé par notre association.

Le prince Albert II nous a fait l’honneur de sa présence devant  un auditoire de plus de 350 personnes.

« 1 de 3 »